DSC_0689DSC_0697DSC_0696DSC_0693DSC_0701DSC_0695
DSC_0698DSC_0700

C'était un de mes projets d'été: réaliser un porte-chéquier. J'avais choisi les tissus, réalisé le passepoil rouge, et je disposais de deux bonnes heures devant moi, sans mari ni enfants. C'était sans compter mon impatience, mon étourderie et mes grosses lacunes en mathématique ... Le porte-chéquier en question était bien trop grand... Je dois dire, à ma décharge, que, suite au fiasco du protège livret de famille, (qui m'a conduit, je vous le rapelle, à couper dans ce document officiel pour parvenir à le faire rentrer dans ma housse. La honte...), mes marges de couture étaient généreuses. Trop. Encore une fois, je me suis maudite.

Je me suis demandé si je n'allais pas tout défaire, mais j'avais la flemme, d'autant que la bestiole était moletonnée pour le rendre plus joli et qu'avec le passepoil en supplément, je partais pour une bonne heure de "découvite" à maugréer ... Je me suis ravisée: au final, je m'en sers pour ranger les chéquiers communs, les bordereaux de remise, etc. Et ma foi, ce n'est pas si mal ... Il me sert juste pour stocker, mais quand j'ouvre le tiroir, ça fait son petit effet !

En tout cas, je n'ai pas dit mon dernier mot, j'ai mon chéquier perso à recouvrir... Et je me suis promis de faire preuve de patience cette fois-ci!

Fournitures: Tissu Liberty Adelajda multicolore, tissu coton rouge à pois blancs Toto, passepoil rouge maison, pression Mondial tissu. Patron (râté!) maison.