DSC_4578DSC_8776DSC_8806DSC_8707DSC_4592DSC_4588DSC_8764DSC_8706DSC_4599DSC_8725DSC_4584DSC_8792DSC_8756DSC_8746DSC_8818DSC_8815DSC_8747

Bon alors là, je ne vais pas faire ma fausse modeste: je suis hyper hyper fière de cette robe et je suis aussi heureuse de vous la présenter que mon Eugénie de la porter! (ça fait du bien de s'autocongratuler n'est ce pas ?)

Tout d'abord parce que j'ai acheté ce plumetis jaune citron avec l'idée précise de faire une robe pour Eugénie (oui, grosse rechute, je sais ... mais bon mieux le tissu en question n'a jamais vu le placard à tissus, je me donne bonne conscience comme ça ...) Idem pour le Liberty Betsy turquoise acheté à la base pour faire l'abat jour en Liberty de sa chambre et dont il me restait un joli petit coupon!

Ensuite, parce que j'ai osé! Oser modifier un patron, en l'occurence celui de la robe à bretelles des Intemporels pour enfants. J'ai remplacé la boutonnière du dos par une fermeture à glissière et préféré des bretelles à nouer pour mieux s'adapter à ma puce et je l'ai entièrement doublé de cotonnade jaune assortie car le plumetis était transparent. (Le modèle des intemporels n'est pas doublé)  J'ai donc dû modifier les étapes et faire fonctionner mes petites cellules grises de façon à soigner les finitions.

Je crois que je vais en refaire quelques unes car mon Eugénie ne veut plus la quitter, et moi, je me demande encore pourquoi je ne l'ai pas cousue plus tôt...

Fournitures: Patron Robe à bretelles des inteporels pour enfants d'Astrid Provost, Liberty Betsy turquoise Cousette, Plumetis et cotonnade Mondial Tissus. Fermeture fluo de mon stock. Canotier, petit sac pastèque et sandales en cuir camel Bonton chinés.